• Des volets intelligents avec la domotique
  • Le mode d'ouverture est l'un des principaux critères à prendre en compte lorsque l'on choisit des volets. Il en existe en réalité 4. Le volet battant peut être pourvu de panneaux à lames collées ou espacées, voire d'un mélange des deux. Des lames qui se superposent forment le volet pliant. Autres options, le volet roulant, qui peut s'installer en intérieur comme en extérieur, mais aussi le volet coulissant, doté d'un rail de guidage.

    Chaque système possède ses avantages et ses inconvénients, au niveau de la fiabilité, du coût comme de l’esthétisme.

    Quelle matière pour des volets



    La majorité de ceux qui investissent dans des volets choisissent le pin, qui apporte résistance, élégance et sérénité. Cependant, d'autres matériaux servent également à la fabrication des volets : métal, aluminium comme polychloryure de vinyle. Aujourd'hui, des matériaux hybrides permettent de marier la beauté du bois et la facilité d’entretien de l'acier. Design, les volets en alu s’adaptent parfaitement aux grandes ouvertures, comme les baies vitrées.

    Volet roulant aluminium

    Pour sa part le PVC se montre solide, peu cher et disponible dans une grande variété de tons. Un volet peut s’installer en façade ou en tableau. Sur la façade, toutes les ouvertures sont envisageables ; dans le second cas, il faudra choisir des volets battants ou roulants. Le volet extérieur devra pour sa part être très robuste car exposé au soleil comme au gel. Un vélux peut également accueillir un volet, mais obligatoirement roulant et tant qu'à faire automatisé.

    La pose des volets à la française est relativement simple, celle des volets roulants nécessite un coffrage. Les personnes qui n’excellent pas dans le bricolage contacteront un pro pour ces travaux, sachant que le taux de TVA est à 7% sur l'équipement comme sur la pose. Type d'ouverture, matières, automatisation constituent les facteurs faisant changer le tarif des volets. Ainsi, un volet en pin à battants peut-il valoir entre 200 et 800 euros, un modèle identique en métal sera acheté à partir de 300€. Les volets roulants sont vendus entre 150 euros (plastique bas de gamme) et 600€ (alu de grande qualité).

    Les volets coulissants sont les plus chers, jusqu'à 3000 euros. Question motorisations, quelques centaines d'euros sont nécessaires. Il faut cependant noter que la pose de volets permettant des économies de chauffage autorise à demander à des aides financières. Demandez au vendeur. De nos jours l’ouverture manuelle des volets a tendance à disparaître laissant place à la motorisation, beaucoup plus confortable.

    L'automatisation fonctionne avec tous les types de volet, même si elle est moins aisée à mettre en œuvre sur des volets pliables. Sur cette question, deux solutions sont proposées : à fils et radio-commandée. Les automatismes de volets radiocommandés peuvent d’ailleurs vous autoriser une programmation selon des horaires. Les plus modernes se déclenchent automatiquement en fonction du vent. Pour finir, la motorisation télécommandée est synonyme de sécurité : système anti-blocage, fermeture automatique.

    Le volet joue un grand rôle dans le confort thermique de votre maison : un volet haut de gamme est synonyme d'économies d'énergie ! C’est pourquoi mieux vaut préférer des matériaux par définition isolants comme prêter grande attention à l'imperméabilité des joints durant l’installation. Pour ne citer qu'eux, de tels équipements en alu disposent d’une double paroi. Mais le premier isolant thermique comme phonique demeure le sapin. Aujourd’hui, les volets roulant sont plébiscités. Un volet roulant peut s’installer en construction et sur de l'ancien et révèle de multiples avantages.

    Il s'installe en extérieur comme en tableau, se manipule facilement. Le volet roulant procure enfin la tranquillité dès lors qu'il est souvent pourvu d'une protection anti-soulèvement. En matière d’isolation, mieux vaut préférer un volet roulant en PVC ou bien en alu mais avec une paroi renforcée.